04/07/2022

Thermique ou électrique : que choisir ?

Quand on parle de transition énergétique et écologique, on ne peut pas oublier le moyen de locomotion privilégié par les Français : la voiture. Et à l’heure où la voiture électrique émerge et se développe, on ne peut que se demander « Faut-il acheter une voiture électrique ou une voiture thermique ? » . Aujourd’hui, Carventura tente de vous répondre. 

Vers la fin de la voiture thermique ? 

Que vous soyez adepte de la voiture essence ou du véhicule diesel, vous vous êtes sûrement posé la question de la transition vers un modèle hybride ou électrique. Ces véhicules, vantés comme moins polluants, ont effectivement la cote… Et pas que chez les automobilistes. En effet, une étude récente de l’EIA* démontre que les pays de l’OCDE développent de plus en plus leur parc automobile sur le segment de l’électrique. En effet, les pays développés tels que la France délaissent de plus en plus des voitures à moteur thermique (essence et diesel) au profit de l’électrique. D’ailleurs, 2030 signera le début de l’interdiction de la commercialisation de véhicules à moteur thermique en Europe. Mais alors, faut-il directement passer à une voiture électrique ? 

Transition immédiate vers l’électrique : une mauvaise idée ? 

La transition énergétique nous pousse à acheter une voiture électrique, hybride ou même à hydrogène. Les mesures menées par les gouvernements permettraient de réduire les émissions de CO2 (1/3 des émissions de C02 proviennent de l’automobile). Néanmoins, une récente étude japonaise nous démontre qu’il n’est pas nécessaire de changer tout de suite de voiture. Au contraire, mettre au rebut sa « titine » qui a déjà 6 ou 7 ans serait bien plus néfaste pour l’environnement. Explications. 

Des chercheurs japonais de l’Université japonaise de Kyushu ont mené une étude sur l’impact de la transition brutale vers un parc automobile 100% électrique. Les résultats sont flagrants et… plein de bons sens. L’empreinte carbone d’un véhicule ne se limite pas aux émissions qu’il produit lors de ses trajets. Mettre à la casse des véhicules qui seraient toujours en bon état de fonctionnement serait bien plus polluant que de continuer à rouler avec.

En effet, re-concevoir le parc automobile serait bien plus polluant que de laisser certains véhicules sur nos routes. Les chercheurs de l’Université impériale de Kyushu ont par ailleurs affirmé que si les voitures actuelles restaient 10 % plus longtemps en service avant d’être mises à la casse, leur empreinte CO2 serait diminuée de 30,7 millions de tonnes. En bref, « Cela signifie que nous pouvons réduire nos émissions de CO2 juste en conservant et conduisant nos voitures plus longtemps », conclut Shigemi Kagawa, Professeur à l’Université de Kyushu. 

Une voiture électrique : ce n’est pas polluant ? 

Et bien malheureusement si. Tout véhicule est polluant. Néanmoins, on peut affirmer que rouler avec une voiture électrique est bien moins polluant qu’avec une voiture thermique. Il faut cependant ne pas oublier que la conception et la destruction des batteries électriques reste très polluante. Mais bonne nouvelle, dès 2027, les batteries très polluantes devraient être interdites en Europe. L’Union Européenne est d’ailleurs en train de mettre en place une législation sur le sujet de l’empreinte carbone. En voici le résumé : 

  • Juillet 2024 : déclaration des émissions de CO2 des batteries par le constructeur 
  • Janvier 2026 : étiquetage énergétique des batteries obligatoire
  • Janvier 2027 : Obligation d’utiliser des matériaux recyclés et annonce des teneurs en cobalt, plomb, lithium ou nickel recyclé par le constructeur
  • Juillet 2027 : mise en place d’un plafond d’empreinte carbone maximum
  • Janvier 2030 : intégration d’un seuil minimum de matériaux issus de la valorisation de déchets
  • Janvier 2035 : hausse du seuil minimum de matériaux recyclés.

👉 En parallèle, une étude américaine du Worcester Polytechnic Institute nous annonce que les batteries au lithium recyclées pourraient être moins polluantes que les batteries neuves… Une bonne nouvelle qui donne de nouveaux espoirs quant à la mise en place d’un parc automobile 100% électrique.  

Acheter une voiture électrique : quel budget prévoir ? 

Bien entendu, acheter une voiture a un coût et cela dépendra notamment de votre budget. Il faut cependant garder en tête que faire l’acquisition d’une voiture entraîne des frais annexes. Par conséquent, on peut parler de deux sources de dépenses complémentaires : 

  • L’assurance
  • Le carburant

En ce qui concerne l’assurance, une récente étude de lesfurets.com démontre que le prix d’une assurance auto est bien moins onéreuse lorsqu’il s’agit d’un véhicule électrique (une centaine d’euros en moyenne). Cependant, il ne faut pas oublier que le calcul de la cotisation est effectué notamment quant aux risques et kilomètres parcourus. Rami Karam, directeur général de chez LesFurets.com déclare d’ailleurs que « l’assureur peut, par exemple, considérer qu’un véhicule électrique va parcourir moins de distance du fait de son autonomie, ou que le conducteur roulera aussi moins vite qu’avec un véhicule thermique, ce qui influera sur la facture finale ». Mais à l’heure où l’autonomie des voitures électriques ne cesse d’augmenter, qu’en sera-t-il pour les prochaines cotisations ?

Pour ce qui est du carburant, vous n’êtes pas sans savoir que l’électricité a bondit ces derniers mois. La pandémie y est bien entendu pour quelque chose. Si l’ensemble des parcs automobiles en venaient au full électrique, il faudrait s’attendre là aussi à une hausse du coût de la recharge d’une voiture électrique.

En bref, un budget malin mais qui reste néanmoins non fixé dans le temps. Notre conseil : prenez donc le temps de vous poser les bonnes questions avant de faire votre achat 😉.

Thermique ou électrique : il faut choisir !

Alors oui, il faut choisir son combat mais parfois rester sur un modèle thermique peut être plus avantageux et écologique. Mais si c’est le moment de changer de voiture, nous pouvons toujours vous aider à revendre l’ancienne et/ou à trouver la nouvelle d’occasion. Profitez dès maintenant d’un coaching gratuit par l’un de nos coachs auto. 

> Découvrir le coaching Carventura

* EIA = L’Energy Information Administration est l’agence indépendante de la statistique au sein du ministère de l’énergie des États-Unis depuis 1977. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.