Seriez-vous prêt à vivre dans une ville sans voiture ?

C’est le défi que s’est lancé le constructeur Toyota : la création d’une smart City, ville verte, sans aucune voiture personnelle. Aujourd’hui, Carventura vous dévoile le projet en cours de Toyota.

La ville de demain, la ville sans voiture.

Début janvier 2020, lors du CES de Las Vegas, Akio Toyoda a dévoilé le nouveau projet de Toyota Motor Corporation : Woven City, la « ville tressée ». Mais qu’est-ce donc cette Woven City ?

Une ville durable et connectée conçue par l’architecte danois Bjarke Ingels, dont on connait les Two World Trade Center, la MECA à bordeaux et le siège de Google à Mountain View, avec les caractéristiques suivantes déjà connues : 

  • Superficie et localisation : 71 hectares au pied du Mont Fuji,
  • Énergie : panneaux solaires, piles à combustible hydrogène
  • Logements : maisons en bois, 
  • Taches ménagères : effectuées par des robots. On peut déjà imaginer les réfrigérateurs qui sont réapprovisionnés automatiquement, les poubelles qui se sortent sans action humaine, le ménage, etc.
  • Santé : contrôlée par les robots 
  • Résidents : au départ, ce seront 2000 chercheurs et autres scientifiques, des retraités, des employés de Toyota et des commerçants qui seront les premiers habitants de Woven City

Bon à savoir, de son côté google cherche à aménager un quartier de Toronto : la google City

Pourquoi Toyota lance la Woven City ? 

L’objectif principal de cette ville est, pour Toyota, de créer un laboratoire pour tester les futures technologies permettant la simplification de la vie quotidienne telles que : la conduite autonome, les nouveaux habitats, la robotique et surtout la mise en avant de l’éco-système.

Mais au final, on peut aussi entrevoir un renouveau dans la conception de l’automobile au XXIème siècle : tandis que Toyota cherche à créer la ville de demain, le groupe PSA lui mise sur la mobilité au sens large. La « liberté de mouvement » se retrouve par exemple au sein des entités du groupe : 

  • Free2Move ainsi que Koolicar, le service d’auto partage du groupe
  • TravelCar, La palteforme de réservation de parking et de location de voiture
  • Ou encore Carventura dans l’achat et la vente d’occasion

On entrevoit donc une société ou la consommation auto change et les constructeurs s’adaptent de plus en plus aux besoins de mobilité des citoyens du monde entier.

La Woven City, pour quand ?

Initialement les travaux étaient prévus pour 2021. Dans le contexte actuel, on peut se demander s’ils ne seront pas décalés dans le temps…  Mais quoi qu’il en soit, il faudra être patient avant de voir la ville de demain terminée. 

Ce sujet vous intéresse, vous souhaitez lire plus d’article dans ce genre ? N’hésitez pas à nous le faire savoir en commentaire 👇

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *