Tout savoir sur le covoiturage

Le covoiturage a le vent en poupe et présente de nombreux intérêts, aussi bien pour le conducteur que pour le passager, et la planète ! Objectif du gouvernement ? Atteindre 3 millions de trajets par jour en covoiturage d’ici 2024. Carventura vous en dit plus sur cette pratique et sur les meilleurs services à choisir pour covoiturer.

Le covoiturage, c’est quoi ?

Faire du covoiturage, c’est partager un même véhicule pour un trajet donné avec d’autres personnes. Depuis une dizaine d’années, le phénomène prend de plus en plus d’ampleur en France et plus largement dans le monde, notamment pour des trajets de longue distance. En Belgique par exemple, la distance moyenne d’un trajet partagé est de 205 km.

Pour être véritablement considéré comme du covoiturage, attention, il y a 2 règles à suivre selon le Code des transports, article L. 3132-1 :

  1. Le conducteur ne doit pas se déplacer uniquement dans le but de véhiculer des personnes. À la base, le chauffeur devait chercher à se déplacer lui-même.
  2. Le conducteur n’est pas censé faire une plus-value sur le trajet et ne doit compter dans les frais à partager que le carburant et les éventuels péages.

Dans le cas contraire, cela pourrait être considéré comme une activité professionnelle et le conducteur risquerait des poursuites pénales.

Quels sont les sites les plus connus pour covoiturer ?

Voici les acteurs majeurs sur le sol français pour le covoiturage :

  1. BlaBlaCar : la société est présente dans 22 pays et compte plus de 90 millions de membres. Elle est le leader mondial dans le covoiturage longue distance. Pour fonctionner, BlaBlaCar facture des frais de service sur les trajets effectués, compris entre 0 et 25 % (avec un minimum de 1 euro).

    Le saviez-vous ? Le service, créé en 2004, s’appelait avant “covoiturage.fr”. Ce n’est qu’en 2013 que le nom BlaBlaCar fera son apparition dans l’hexagone. En complément, il existe une deuxième offre appelée BlaBlaLines, spécialisée dans le covoiturage sur des trajets courts domicile-travail. 
  1. Flixcar : ce service a été lancé en 2019 en France par l’entreprise allemande FlixBus. Son objectif est de concurrencer BlaBlaCar, notamment en ne prenant aucune commission.

Pour des trajets domicile-travail spécifiquement, on pourra citer Klaxit, entreprise française créée en 2012, revendiquant plus de 2 millions trajets proposés tous les jours sur son réseau.

Quels sont les avantages à faire du covoiturage ?

Le covoiturage a l’avantage majeur de réduire les coûts du voyage puisque les frais sont partagés entre le conducteur et ses passagers. Les sommes perçues sont non imposables en France.

Bon à savoir : un  salarié automobiliste qui habite à 30 km de son lieu de travail et qui covoiture quotidiennement en alternance avec un voisin ou un collègue économise près de 2000 € chaque année.

Ensuite, c’est une solution qui permet de moins polluer car il crée moins de trafic et rentabilise l’usage d’un véhicule souvent sous-exploité. Selon différentes études, le taux d’occupation moyen d’un véhicule en milieu urbain en France ne serait que de 1,06 passager.

Enfin, le covoiturage est aussi l’opportunité de faire de nouvelles connaissances ! 😉

Quels sont les inconvénients ? 

Sur des trajets peu empruntés, il peut être compliqué de trouver un conducteur ou un passager. Dans ce cas, il faudra alors être prêt(e) à faire des concessions sur le lieu de départ/arrivée par exemple et trouver des solutions complémentaires (taxi, bus…). 

En covoiturage, il peut bien évidemment y avoir des retards ou des lapins posés… Et comme il ne s’agit pas d’une relation commerciale, aucun recours légal ne saurait être accepté (contrairement par exemple à un trajet en train ou en taxi). On vous conseille donc de prêter attention au profil des personnes qui feront le voyage avec vous en consultant les avis déjà reçus. Ça pourrait vous éviter des mésaventures !

Enfin, selon la personne sur qui on tombe, le trajet peut passer vite… comme beaucoup trop lentement. Les sites de covoiturages permettent généralement de consulter la fiche de la personne avec qui vous allez voyager : si elle aime parler ou non, écouter de la musique, fumer en voiture, etc. Jetez-y un œil avant.

Conducteurs : proposez du covoiturage 

Vous avez un véhicule et souhaitez faire du covoiturage ? Vous devez simplement posséder un permis de conduire et une assurance auto, tous deux en cours de validité. L’assurance auto vous protégera, ainsi que vos passagers, en cas de dommages corporels et/ou matériels causés par le conducteur ou l’un des covoitureurs. 

Sinon, vous pouvez aussi faire du covoiturage avec des colis. Ils sont moins bavards et vous aident aussi à rentabiliser votre trajet ! 

Et vous, avez-vous déjà fait du covoiturage ? Comment cela s’est-il passé ? Racontez-nous en commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *