28/09/2021

Rétro : Top 5 des voitures de plage

Elles évoquent les années 50 et 60, les voitures de plage suscitent toujours un certain engouement ou du moins une fascination. D’ailleurs, qui n’a jamais rêvé un jour de prendre sa petite voiture estivale pour se rendre au bord de l’eau ? Prenons la route des vacances et faisons un détour  sur ces voitures balnéaires.

Petite histoire de la voiture de plage

C’est en 1956 que la petite citadine de plage voit le jour. Néanmoins, ne vous méprenez pas, il ne s’agit ni d’une voiture californienne ni même d’une voiture de plage. En effet, en 1956, Gianni Agnelli (héritier Fiat) demande une déclinaison de la Fiat 600 Multipla pour en faire un véhicule confortable et fun. Un seul objectif : faire visiter son nouveau domaine à Villefranche sur mer : la villa Leopolda. C’est donc à ce moment-là que le carrossier  Pininfarina conçoit  la Fiat 600 Multipla Eden Roc. Un véhicule qui sera produit et commercialisé uniquement en Italie mais présenté lors du Salon de Paris en 1956.

Le succès se fait ressentir et Fiat commence à produire, avec la carrosserie Ghia, la nouvelle voiture de plage : la Ghia Jolly basée sur la Fiat 500. La 500 Jolly est commercialisée dès 1997 et commence à devenir la voiture de prédilection pour les hôtels de luxe de la côte méditerranéenne… Dès lors, la voiture de plage va tracer sa route pour arriver à son apogée dans les années 60.

voiture plage jolly 500 600

Quelles sont les 3 principales caractéristiques des voitures de plage ? 

Cette typologie de voitures sait se distinguer sur un marché automobile vaste. En effet, ce qui caractérise les voitures balnéaires se retrouve dans 3 éléments distinctifs : les fauteuils en osier, l’absence de porte et le fait que le véhicule soit décapotable. 

TOP 5 des voitures de plage

Mais nous nous doutons que ce qui vous amène ici est de connaître notre TOP 5 des voitures de plage. Nous ne vous ferons pas plus languir et dévoilons dès maintenant ce top 5. 


5 – La Renault 4CV Jolly de 1961
4 – La Fiat 850 Shellette de 1968
3 – La Renault 5 Belle-île de 1988
2 – La Mini Moke de 1964
1 – La Citroën Mehari de 1968

Un avenir pour la voiture de plage ?


Alors oui elles nous font rêver sous leurs airs de sixties mais il semblerait qu’elles ne soient plus qu’objets de collection et de nostalgie… Certains constructeurs dévoilent de temps à autre des concept-car de voitures de plage comme la Citroën C-buggy (2006) mais la voiture de loisir balnéaire semble être bien loin de nos impératifs et notamment écologiques. On notera d’ailleurs que de nombreuses plages deviennent interdites aux voitures aussi bien pour le bien être des vacanciers que pour celui des habitants et de notre planète 😉

Mais rassurez-vous, ce n’est pas parce qu’il sera de plus en plus difficile de conduire une voiture de plage que vous ne pourrez pas profiter des beaux jours au bord de la mer. Prenons l’exemple des cabriolets, ils ont toujours la cote ! On notera d’ailleurs que Fiat propose un cabriolet neuf (la Fiat 500C)  à moins de 20 000€ ce qui le rend relativement accessible. Si vous souhaitez vous orienter vers un véhicule d’occasion, nous ne pouvons que vous conseiller d’aller voir les annonces de cabriolets sur notre site 😎 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *