Panne sur autoroute : que faire ?

Vous venez d’avoir une panne sur autoroute et vous vous demandez quelles sont les bons réflexes à avoir ? Pas de panique, Carventura vous accompagne !

5 réflexes à adopter pour votre sécurité

1.  Allumez les feux de détresse 

Si ce n’est déjà fait, demandez au conducteur d’allumer les feux de détresse pour alerter les autres automobilistes du fait que vous allez rouler à vitesse faible. Par la suite, arrêtez le véhicule sur la bande d’arrêt d’urgence. 

2. Le gilet jaune

Sortez le gilet jaune qui devrait être dans votre boite à  gants et sortez du véhicule. Tous les passagers, y compris le conducteur, doivent sortir par la porte passager pour ne pas risquer sa vie. 

3. Sortez de l’autoroute

Selon la société des Autoroutes Paris-Normandie (SAPN), il est préférable de vous retrouver derrière la glissière de sécurité (espérance de vie réduite lorsque l’on se retrouve sur l’autoroute en tant que piéton).

4. Oubliez le triangle de signalisation

En cas de panne, placer le triangle de signalisation vous mettrait en danger. Dans ce cas de figure, le triangle n’est pas obligatoire. 

5. Prévenez les secours via une borne d’appel

Direction la borne d’appel la plus proche (une borne tous les 2km environ) pour prévenir les secours. Ce sont les seuls qui pourront vous aider dans cette situation.
Si vous ne pouvez vous déplacer, vous pouvez utiliser l’application SOS Autoroute directement sur votre smartphone

Et enfin, restez derrière la glissière de sécurité jusqu’à l’arrivée des secours (30 minutes d’attente maximum). La situation étant dangereuse, vous n’êtes plus en droit de retourner vers votre véhicule. 

Quels coûts à prévoir ?

Une fois le dépanneur arrivé, vous pouvez vous attendre à une facture… Vous pouvez déjà contacter votre assurance auto pour qu’elle vous informe de vos droits en fonction de votre contrat d’assurance. Quoi qu’il en soit, voici quelques coûts (liés à la panne) à prévoir : 

  • Si le dépannage peut être fait sur place, il faudra prévoir un coût entre 131,94€ et 197,91€ pour l’intervention (prévoir une majoration de 50% pour les interventions le week-end, les soirs de la semaine et jours fériés). Il faudra aussi anticiper quelques frais supplémentaires de fournitures dans la plupart des situations.
  • Si vous faites appel à un remorquage, le tarif reste pour le moment le même. Si vous souhaitez avoir plus d’informations sur les tarifs appliqués, vous pouvez retrouver la tarification dans la cabine du véhicule de dépannage. 

En attendant, si votre véhicule vous semble trop vieux pour prendre la route sur une longue distance, nous vous conseillons de vous orienter vers un véhicule d’occasion récent éligible à la prime à la conversion. Cela vous permettra de minimiser l’impact sur votre porte-monnaie tout en prenant la route en toute sécurité.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *