Mettre à la casse son véhicule

Trop endommagée, trop vieille, plus en capacité de rouler… on dirait bien qu’il est temps de mettre votre voiture à la casse. Comment cela se passe-t-il ? Quelles sont les démarches ? Quel prix en tirer ? Suivez le guide, on vous dit tout !

Quand dire adieu à votre voiture ?

Voyons ensemble quand un véhicule doit aller à la casse ! Sont destinés à la casse :

– Un véhicule hors d’usage ou “VHU”. Cela peut être le cas après un accident, parce qu’il ne roule plus ou qu’il est trop vieux pour intéresser quiconque.
– Un véhicule économiquement irréparable ou “VEI” : cela signifie que le coût des réparations excède la valeur marchande de la voiture. Cette dernière est alors considérée comme une épave. Ce diagnostic doit être fait par l’expert de votre assurance.

👉 Consultez la liste des centres agréés sur le site de l’ANTS.
👉  Si l’on vous demande de l’argent pour reprendre votre véhicule (pourvu qu’il soit complet), alors le professionnel est hors-la-loi et encourt une amende de quatrième classe.

Que devient ma voiture quand elle va à la casse ?

Votre chère voiture sera dépolluée (retrait des batteries, des pots catalytiques, des réservoirs GPL, des huiles usagées, des liquides de refroidissement, des fluides, des pneumatiques…), démontée et broyée. 

Lors du démontage, les pièces en suffisamment bon état sont récupérées. Elles permettent notamment d’alimenter les réseaux de garages en pièces détachées d’occasion. Depuis 2017, les garages ont d’ailleurs l’obligation d’informer leurs clients de la possibilité d’opter pour des pièces de rechange d’occasion lors de la réparation ou l’entretien de leur véhicule. Un bon moyen de faire baisser la facture !

Les matériaux récupérés, eux, sont triés pour permettre la fabrication d’autres produits et revendus. 

C’est ainsi que les professionnels peuvent rentrer dans leurs frais.

 Environ 1,3 million de véhicules hors d’usage est traité chaque année en France dans les 1 700 centres de traitement de VHU et les 60 broyeurs agréés. L’âge moyen des VHU s’établit à environ 19 ans.

Source Ministère de l’Ecologie

Les démarches pour une mise à la casse 

Commencez par identifier un centre VHU agréé autour de chez vous. Il existe des sites web qui permettent d’adresser plusieurs professionnels d’un coup pour obtenir le meilleur prix. Car oui, même dans un piteux état, votre véhicule garde une certaine valeur – ferraille, pièces détachées… – et ça mérite bien un petit billet (généralement entre 50 et 500 € selon l’état). 💸 

Le jour J, soyez en possession de plusieurs documents :

– Votre pièce d’identité
– La carte grise du véhicule. Vous devrez la barrer, y inscrire la mention “Cédé le jour/mois/année, pour destruction” et la signer. C’est le professionnel qui la gardera.
👉 Si ce certificat d’immatriculation a été perdu ou volé, il vous faudra la déclaration de perte ou de vol.
👉 Si la voiture a plus de 30 ans et que vous n’avez pas de carte grise, vous devrez avoir un autre document prouvant sa propriété.
– Un certificat de non-gage de moins de 15 jours.
– Le formulaire administratif Cerfa n°15776*02. Cela correspond au certificat de cession. Remplissez-le avec les coordonnées du centre VHU retenu.

Une fois cela fait, la casse vous remet un récépissé de prise en charge ou un certificat de cession pour destruction. Envoyez ce document à la préfecture du département d’immatriculation sous 2 semaines. Parfois, le pro s’en charge lui-même. 

Enfin, pensez à informer votre compagnie d’assurance de la destruction du véhicule. Cela permet de résilier le contrat.

Profitez de la prime à la conversion

Si vous vous séparez de votre vieille voiture polluante dans le but d’en acheter une neuve ou d’occasion respectant certains critères, alors, vous pouvez probablement prétendre à la prime à la conversion et au bonus écologique (anciennement “prime à la casse”). Cette aide de l’État peut aller jusqu’à 11 000 € selon le choix fait pour le nouveau véhicule (thermique, hybride, électrique).

Sur Carventura.com, nous avons toute une sélection de véhicules éligibles à la prime à la conversion, facilement identifiables grâce à l’icone de feuille verte présent sur les vignettes. Besoin d’aide ? Appelez nos coachs auto gratuitement au 09 72 50 10 50.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *