28/09/2021

Mal des transports en voiture : comment faire ?

Si vous n’en avez jamais été victime, vous avez de la chance, car le mal des transports concerne beaucoup de monde, notamment les enfants. Et cela n’est malheureusement pas limité à la voiture ! Aujourd’hui on vous donne nos astuces pour passer un trajet agréable et sans catastrophe. 

Les symptômes du mal des transports

Le mal des transports peut se manifester par différents symptômes qui varient selon les personnes. Les plus répandus sont : 

  • Maux de tête 
  • Nausées, pâleurs et sueurs froides 
  • Sensation de froid et bouffées de chaleurs successives 
  • Vomissements 

Prévenir le mal des transports en étant dans de bonnes conditions 

S’il n’existe pas vraiment de remède miracle, si ce n’est de ne pas prendre le moyen de transport qui vous rend malade, il existe quelques astuces qui peuvent vous aider.

Avant le départ

  • Prenez un repas léger avant de prendre la route. Il faut ici être dans le juste milieu : ne pas trop manger, mais surtout ne pas partir le ventre vide. 
  • Ne consommez pas d’alcool, de tabac ou de café avant et pendant le trajet. 
  • Habillez-vous confortablement : évitez de porter des vêtements serrés pour ne pas appuyer sur votre estomac. 

Sur la route

  • Si vous le pouvez, mettez vous à l’avant du véhicule ou bien conduisez. De cette façon vous verrez mieux la route pour anticiper les mouvements du véhicule.Regardez un point fixe à l’horizon. Surtout, évitez de lire ou de regarder votre téléphone, ce qui perturberait encore un peu plus votre oreille interne. Prenez l’air au maximum, que ce soit en ouvrant la fenêtre ou en faisant des pauses régulières sur une aire d’autoroute. Trouvez un moyen de vous concentrer sur autre chose. Comptez de 1 à 100, en vous concentrant par exemple sur votre respiration ou bien sur les paroles de la musique que vous écoutez. Dans la mesure du possible,essayez de vous distraire sans pour autant vous agiter. 
  • Prévoyez une petite couverture, car le froid augmente les symptômes du mal des transports. 
  • Privilégiez l’ouverture de la fenêtre à la climatisation. Et l’hiver, évitez l’utilisation excessive du chauffage : ce dernier pourrait augmenter votre état nauséeux. 

Les médicaments pour éviter le mal des transports 

Si vous êtes souvent victime du mal des transports, il y a différentes solutions qui valent la peine d’être essayées pour vous soulager. 

Votre médecin pourra vous prescrire plusieurs types de médicaments. Certains nécessitent une ordonnance, d’autres sont en vente libre. Que ce soit sous forme de cachets ou encore de patchs, ils sont plus ou moins efficaces selon les personnes qui les utilisent. Il faudra faire le test ! Attention, car certains médicaments entraînent une forte somnolence. Prenez donc garde aux indications sur la notice, surtout si vous êtes amenés à conduire.

Il existe également des bracelets d’acupuncture à porter sur les deux poignets pendant tout le trajet, des traitements homéopathiques ou d’autres faisant appel aux huiles essentielles.

Peu importe les solutions que vous préférez, vous devriez facilement trouver un moyen de prendre la route en toute sérénité ! 

Gadget ou réelle solution : les lunettes anti mal de transports

Les constructeurs ont eux aussi conscience des maux de transports. Citroën a d’ailleurs …  → https://www.citroen.fr/univers-citroen/inspired-by-you/lunettes-seetroen.html 

On espère que nos conseils vous seront utiles pour vos futurs trajets en voiture. Et si jamais ils n’ont pas été efficaces… consultez notre article sur “Comment nettoyer du vomi dans votre voiture” juste ici. 😅

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *