L’histoire de la marque Jaguar

Devenu un constructeur mythique dans le monde de l’automobile, la marque anglaise Jaguar fêtera ses 100 ans d’existence l’année prochaine ! Carventura retrace l’histoire de l’entreprise fondée par William Lyons en 1922.

1922 : des sides cars entre amis 

Tout débute au début des années 20 lorsque William Lyons crée avec son ami William Walmsley la marque SSCC (Swallow Sidecar Company). Ils produisent ensemble des sides cars. Ces véhicules sont à l’époque très en vogue, notamment au sein des classes populaires britanniques. Mais les deux amis ont déjà l’ambition de produire des voitures…

1928 : les premières voitures  

6 ans plus tard, après le lancement de la marque et la production des premiers modèles de sides cars, William Lyons lance la fabrication de carrosseries qu’il base sur l’Austin Seven. Elles rencontrent un franc succès ce qui le motive à se lancer dans la production automobile. La SS One sort des usines de Coventry en 1928, bien en dessous des prix du marché. Dotée de 6 cylindres de 2,6 litres, le modèle se vend très bien ce qui confirme l’ambition de William Lyons. Son associé William Walmsley, moins ambitieux, choisit de lui revendre ses parts et quitte l’entreprise la même année. 

1935 : la naissance de Jaguar 

William Lyons présente en septembre 1935 la Jaguar SS 90. Avec sa carrosserie en aluminium, son moteur de 3,5 litres et 104 chevaux, la voiture peut dépasser les 160 km/h et rencontre rapidement le succès. Avec la seconde guerre mondiale, les initiales “SS” deviennent tendancieuses et William Lyons prend la décision de changer le nom de son entreprise. C’est donc le 23 mars 1945 qu’il rebaptise son entreprise avec le nom : Jaguar. 

1948 : le début de la gloire 

Après quelques années calmes ayant permis à Jaguar d’abandonner définitivement les initiales “SS”, William Lyons propose en 1948 deux modèles qui viennent changer l’histoire de la marque en connaissant un succès fulgurant : la Jaguar XK 120 et la XK 120 C pour le modèle court. Les nombreuses victoires de la Jaguar XK 120 C aux 24 heures du Mans viennent accentuer le succès de la marque. 

Jaguar XK 120 C

1961 : la voiture emblématique

En 1961 la Jaguar Type E vient perdurer la série des Jaguar XK. Vendue aux Etats-Unis et au Royaume Uni. Suite à sa présentation au salon de Genève en 1961 le modèle attire l’attention de beaucoup. Son design et sa puissance, alliés à un vrai confort en fait rapidement la voiture emblématique de Jaguar. Produite à plus de 75 000 exemplaires en 14 ans, toujours dans l’Usine britannique de Coventry, la Jaguar type E est l’un des plus gros succès de la marque, et représente à elle seule le courant automobile des “Swinging Sixties”. La version cabriolet se vend désormais en occasion aux alentours de 150 000€. 

Elle cède sa place en 1975 à la Jaguar XJS moins sportive et moins chère. 

Jaguar Type E

1970 : la chute de la marque

Dans les années 70, la situation économique complique les ventes de la marque.’ajoute à cela le départ à la semi-retraite du fondateur William Lyons. Le luxe n’est plus la priorité de Jaguar qui préfère faire des économies. C’est cette situation qui explique l’arrêt de la production de la Type E pour la XJS plus abordable. La marque ayant perdu de sa qualité, les ventes baissent et la marque chute progressivement. 

1989 : Premier rachat de la marque

Cette année-là, Jaguar est racheté par le groupe Ford plus de  2 milliards d’euros. Jaguar y gagne l’accès à un réseau de distribution américain.

2008 : le renouveau du Jaguar 

En 2007, Jaguar accuse des pertes de 500 Millions de Dollars. La firme indienne Tata Motors rachète à Ford la marque Jaguar ainsi que Land Rover en 2008 pour 1,47 milliards d’euros. 

Grâce à ce rachat, la qualité et la performance sont de retour pour la marque anglaise avec la Jaguar XF et le SUV F-Pace. L’adoption de nouveaux moteurs performants et sobres, déclinables en version diesel, attire une nouvelle clientèle plus large. Les véhicules sont moins luxueux mais tout aussi performants qu’aux débuts de la marque. 

SUV F-Pace

2020 : l’histoire continue 

L’histoire de Jaguar continue avec des modèles toujours plus adaptés et performants pour répondre aux attentes des consommateurs. En effet, après une baisse de 12% de ses ventes entre 2019 et 2020, la marque doit se réinventer pour proposer des véhicules adaptés à ses consommateurs. Ainsi la marque commence à proposer des modèles hybrides depuis 2020 avec le restylage du SUV F-Pace. Un modèle convaincant qui séduit grâce à sa puissance de 404 chevaux, son confort et son design repensé. La marque a d’ailleurs annoncé sa volonté de devenir tout-électrique à partir de 2025. Si l’héritage et le renom de la marque, ses ventes restent cependant fluctuantes il faudra qu’elles se stabilisent et se relancent dans les années à venir pour ne pas se retrouver à nouveau en situation de crise comme ce fut le cas chez Ford. 

Trouvez votre future voiture sur Carventura.com

Alors, envie de craquer pour la marque féline et son dernier SUV ? Si celui-ci est au-dessus de votre budget avec son entrée de gamme à 55 000€ vous pouvez toujours vous orienter vers notre sélection de SUV disponibles d’occasion sur carventura.com. 😁  Ils sont tous inspectés avant leur mise en vente par un professionnel de l’auto indépendant et garantis minimum 6 mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *