Fourrière : qui contacter, quels frais et quelles démarches administratives ?

« Mais Pourquoi ma voiture est à la fourrière ? » Généralement, le stationnement en infraction au code de la route est en cause (stationnement sur un trottoir, un emplacement de livraison ou tout simplement devant une sortie de garage). Pourtant, le code de la route prévoit plusieurs autres situations permettant l’enlèvement de votre véhicule. Vous pouvez donc passer par la case « fourrière » suite au non-respect du contrôle technique, une infraction à la réglementation des sites classés et espaces naturels ou une Infraction grave. Quoi qu’il en soit, la finalité est la même : vous devez récupérer votre véhicule au plus vite. Aujourd’hui, retrouvez quelques conseils pour vous aider à reprendre la route !

Qui dois-je contacter ?

En premier lieu : vérifiez auprès de la police municipale qu’il s’agit bien d’un enlèvement du véhicule par la fourrière. Vous pouvez aussi vous renseigner sur le site du service public pour savoir si votre véhicule est dans une fourrière et si oui sa localisation. Ensuite, il vous faudra vous déplacer sur place aux horaires d’ouvertures.

Quels frais sont à prévoir ?

En plus de la fourrière vous aurez généralement une amende à payer (le procès-verbal (PV) peut être salé et monter jusqu’à 135€). Pour vous aider à y voir plus claire, voici les amendes qui sont généralement associées à votre infraction au code de la route :

  • Stationnement interdit : 17 € (Pour plus de détails, vous pouvez vous référer au Décret n° 2011-876 du 25.7.11, art. R. 417-1 à R. 417-6 du code de la route)
  • Stationnement gênant : 35 € (Art. R. 417-10 et R. 417-11 du code de la route)
  • Stationnement dangereux : 135 € et moins 3 points (Art. R. 417-9 du code de la route)

Les frais de fourrière sont des frais de garde journaliers. En d’autres termes, plus vous attendrez, plus les frais seront élevés.

A titre d’exemple, voici les tarifs constatés dans les grandes villes Françaises :

À Paris, les tarifs de fourrière constatés pour une voiture sont les suivants :

  • Frais d’enlèvement : 150 euros,
  • Frais de garde journalière en fourrière : 29 euros,
  • Pour plus d’informations concernant paris, n’hésitez pas à consulter ce site de la mairie de Paris.

Pour certaines communes de plus de 400000 habitants (dont Lyon, Marseille et Toulouse), les frais de fourrière seront généralement les suivants :

  • Frais d’enlèvement : 126 euros,
  • Frais de garde journalière en fourrière : 10 euros.

De quoi ai-je besoin pour aller à la fourrière ?

Lorsque vous vous rendrez à la fourrière pour récupérer votre voiture, vous aurez besoin de :

  • La carte grise du véhicule (sauf si retirée lors de l’enlèvement),
  • Votre permis de conduire,
  • L’attestation d’assurance du véhicule.

Après les 3 jours suivants l’enlèvement du véhicule, le véhicule sera expertisé (à vos frais). A partir de ce moment-là, 3 cas de figues sont possible :

  • Si votre véhicule est en bon état : l’attestation d’assurance du véhicule et votre permis de conduire suffiront pour récupérer le véhicule.
  • Si votre véhicule nécessite des réparations ou un contrôle technique : vous aurez besoin des documents précédemment cités ainsi qu’une facture détaillée des réparations (obtenue entre deux passages à la fourrière). Attention, vous devrez payer des frais de réparations/le contrôle technique en complément des frais de fourrière et de l’expertise.
  • Si votre véhicule est hors d’état de circuler : Si votre véhicule est déclaré « épave », il sera détruit. Vous pouvez cependant demander une contre-expertise si vous le souhaiter.

Notez que vous n’avez que 30 jours pour récupérer votre véhicule. Au delà, selon l’état du véhicule, il peut être vendu au profit de l’État ou détruit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *