Deux heures au mondial de l’auto… c’est trop court !