Comment se forment les bouchons ?

On connaît tous les bouchons sur les routes des vacances et sur les grands axes. Et on s’est tous posé la question étant enfant : que fait la voiture à l’avant d’un embouteillage ? Comment se crée un bouchon ? Carventura vous explique.

Les bouchons sont souvent causés par un autre automobiliste, un peu lent.

Un bouchon se crée souvent à partir du moment où au moins 2000 véhicules par heure circulent sur une route. À partir de ce nombre important de véhicules sur une même voie, il suffit d’un automobiliste un peu plus lent pour créer un embouteillage. En effet, la voiture roulant plus doucement oblige les autres véhicules à ralentir ce qui crée une sorte d’effet domino, jusqu’à ce que le dernier automobiliste soit contraint de rouler très doucement voire… de s’arrêter. 

Les événements extérieurs, eux aussi responsables des embouteillages…

Les embouteillages peuvent également être causés par un accident ou tout simplement un chantier sur la route. Ce genre de situation cause environ 30% des embouteillages quotidien.

Les bouchons : un phénomène pénible… et coûteux.

Que ce soit en carburant, en usure des voitures ou encore en temps perdu au travail, les bouchons ont un prix. Ils coûteraient en moyenne 1943€ par an par foyer. En cumulé, c’est environ 539€ par seconde pour un total de 17 milliards d’euros par an ! Et si les bouchons ont un coût pour nos portefeuilles, ils en ont aussi un pour l’environnement… Un tronçon d’autoroute embouteillé polluera jusqu’à 16 fois plus que lorsque le trafic est fluide.

Mais aussi, un phénomène géographique.

Toutes les villes ne sont pas embouteillées de la même façon.
Voici le top 10 des villes les plus embouteillées : 
ClassementVilleTaux de congestionNombre d’heures perdues*
n°1Paris39%163h
n°2Marseille34%151h
n°3Bordeaux32%156h
n°4Grenoble32%151h
n°5Nice31%138h
n°6Lyon30%142h
n°7Toulon29%135h
n°8Toulouse28%158h
n°9Strasbourg28%133h
n°10Nantes27%140h
Top 10 des villes les plus embouteillées en France, en 2019.

*Nombre d’heures perdues par an et par automobiliste dans la ville concernée.

  1. Paris avec un taux de congestion de 39% et 163 heures perdues par an. 
  2. Marseille avec 34% de taux de congestion et 151 heures perdues chaque année.
  3. Bordeaux, 32% de taux de congestion et 156 heures perdues par an.
  4. Grenoble, avec 32% de taux de congestion également, mais 151 heures perdues chaque année.
  5. Nice, pour 31% de taux de congestion et 138 heures perdues dans les bouchons.
  6. Lyon, avec 30% de taux de congestion pour environ 142 heures perdues par an.
  7. Toulon, avec 29% de taux de congestion et 135 heures perdues dans les embouteillages. 
  8. Toulouse pour 28% de taux de congestion mais 158 heures perdues par an.
  9. Strasbourg avec 28% de taux de congestion et 133 heures perdues chaque année.
  10. Nantes, 27% de taux de congestion et 140 heures perdues dans les bouchons nantais.

Maintenant que vous savez ce que fait la voiture à l’avant d’un bouchon, armez vous de patience et de calme et tout ira bien ! La bonne nouvelle, c’est que l’arrivée de la 5G dans quelques années pourrait changer notre façon de conduire et limiter les embouteillages… 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *