C’est quoi la puissance fiscale ?

La notion de puissance fiscale est souvent évoquée mais c’est parfois compliqué de s’y retrouver voire même de comprendre de quoi il s’agit. Heureusement, l’équipe Carventura vous fait la synthèse de ce que vous devez savoir autour de la puissance fiscale. 

C’est quoi la puissance fiscale ?

La puissance fiscale, que l’on retrouve aussi sous le sigle CV ou cv, correspond à la puissance maximale du véhicule en termes d’émissions de CO2 émis par gramme/km mais aussi de kilowatt/heure. 

Comment est calculée la puissance fiscale d’une voiture ?

En France, le calcul des chevaux fiscaux est plus ou moins revu tous les 20 ans. On notera qu’en 1956, 1978, 1998 la méthode de calcul a changée. Et, plus récemment, la formule a été revue (en janvier 2020).
Voici la formule de calcul de la puissance fiscale à date : 

PA = 0,00018 x P2 + 0,0387 x P + 1,34

P signifie la puissance nette maximale en kilowatts (kW)
PA désigne la puissance administrative en chevaux-vapeur (Chevaux Fiscaux) arrondi à l’entier le plus proche

Bon à savoir : cette méthodologie de calcul du cheval fiscal ne s’applique qu’en France. En fonction du pays où vous vous trouvez comme par exemple la Belgique, la valeur du cheval fiscal variera.

Où trouver la puissance fiscale de ma voiture ?

Si vous souhaitez connaître la puissance fiscale de votre véhicule, le plus simple sera de se référer à votre certificat d’immatriculation (carte grise du véhicule). L’information se retrouvera dans la rubrique P. 6.

Quelle est la réglementation liée à cette puissance ?

En immatriculant un véhicule, le conducteur est obligé de déclarer la puissance de son auto. D’ailleurs, le coût de la réalisation de la carte grise dépendra notamment du nombre de chevaux fiscaux du véhicule… Et plus la valeur de la puissance fiscale sera élevée, plus le nombre de chevaux fiscaux sera élevé. Il sera donc plus polluant donc, plus cher en immatriculation. Mais toutes les régions ne sont pas logées à la même enseigne. On notera par exemple un prix du cheval fiscal à 46,15€ en Ile-de-France en 2014.

Retrouvez le récapitulatif du tarif des frais liés au nombre de chevaux fiscaux ci-dessous : 
Nouvelles RégionsRégionsPrix du cheval fiscal
Auvergne-Rhône-AlpesAuvergne43€
Auvergne-Rhône-AlpesRhône-Alpes43€
Bourgogne-Franche-ComtéBourgogne51€
Bourgogne-Franche-ComtéFranche-Comté51€
BretagneBretagne51€
Centre – Val de LoireCentre – Val de Loire49,8€
CorseCorse27€
Grand-EstAlsace42€
Grand-EstChampagne-Ardenne42€
Grand-EstLorraine42€
GuadeloupeGuadeloupe41€
GuyaneGuyane42,5€
Hauts-de-FranceNord-Pas-de-Calais35,4€
Hauts-de-FrancePicardie33€
Ile-de-FranceIle-de-France46,15€
La RéunionLa Réunion51€
MartiniqueMartinique30€
MayotteMayotte30€
NormandieBasse-Normandie35€
NormandieHaute-Normandie35€
Nouvelle AquitaineAquitaine41€
Nouvelle AquitaineLimousin41€
Nouvelle AquitainePoitou-Charentes41€
OccitanieLanguedoc-Roussillon44€
OccitanieMidi-Pyrénées44€
Pays de la LoirePays de la Loire48€
Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA)PACA51,2€

Quelle est la différence entre la puissance fiscale et la puissance moteur ? 

On confond souvent la puissance fiscale et la puissance moteur. La puissance moteur en chevaux (ch) correspond en fait à la puissance d’un cheval qui tirerait 75 kg au pas (avec une vitesse d’1 mètre par seconde). 

Dire qu’une voiture possède 75ch veut donc dire qu’elle possède autant de force motrice que 75 chevaux, donc 55162 watts. 

L’importance des CV dans le choix d’une voiture

Comme vous l’avez compris, il est important lors de l’achat d’une voiture de se référer à la puissance fiscale. En effet, la facture peut vite grimper au moment de l’immatriculation… Notre dernier conseil est de vous orienter vers un véhicule d’occasion ce qui vous permettra de limiter vos frais d’immatriculation. 😉

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *