03/12/2021

Ça veut dire quoi LOA et LLD ?

Vous souhaitez changer pour une nouvelle voiture et vous voyez les termes LOA et LLD revenir régulièrement ? Si vous ne savez pas à quoi ils correspondent, alors vous êtes au bon endroit ! Carventura revient sur ces deux contrats liés à l’acquisition d’un nouveau véhicule en location. 

Qu’est-ce que la LOA ?

La LOA ou Location avec Option d’Achat est de plus en plus proposée. Aussi appelée “leasing”, elle vous permet de louer une voiture pour une durée déterminée allant de 2 à 5 ans. Il vous suffira de payer un dépôt de garantie équivalent à 10 ou 15% du prix du véhicule neuf.

La particularité d’une location en LOA, est qu’à l’échéance du contrat vous pouvez décider de devenir propriétaire du véhicule. Vous payerez ainsi le montant de l’option d’achat qui aura été établi lors de la signature du contrat. Il équivaut généralement au prix du véhicule neuf, des loyers payés, du dépôt de garantie et de la dépréciation du véhicule dans le temps. C’est une bonne alternative au crédit automobile.

Qu’est-ce que la LLD ?

La LLD ou Location Longue Durée vous permet elle aussi de louer un véhicule pour une durée de 2 à 5 ans. Ici, les loyers comprennent généralement en plus l’extension de garantie, l’entretien et l’assistance. La LLD est un bon moyen de rouler sans avoir à se soucier de l’administratif lié à la possession d’un véhicule. A la fin du contrat, il n’est pas possible d’acheter la voiture.

Les points communs entre LOA et LLD

Ces deux options de locations nécessitent un dépôt de garantie et ne peuvent excéder 5 ans. Dans les deux cas, la carte grise sera au nom de l’établissement qui vous loue le véhicule. Il faudra donc présenter le contrat de location lors d’un contrôle de police par exemple. 

Les différences entre LOA et LLD

À la fin d’un contrat de LOA vous pouvez choisir de devenir propriétaire du véhicule. A contrario, à la fin d’un contrat de LLD vous pouvez louer une autre voiture ou prolonger le contrat du même véhicule, mais vous ne pouvez pas faire une offre d’achat. Vous n’en serez jamais propriétaire. 

Autre différence, les loyers de LLD peuvent être légèrement plus élevés puisque dans la majorité des contrats sont pris en charge l’entretien, la garantie et l’assistance. 

Quel contrat de location auto choisir ? 

Cela dépend de votre profil. Si vous souhaitez changer de voiture régulièrement sans vous prendre la tête avec l’administratif lié à votre véhicule, alors la LLD sera plus adaptée. Elle vous permettra de changer de véhicule tous les 2 ans minimum et tous les 5 ans maximum. 

La LOA, elle, sera plus adaptée aux conducteurs qui souhaitent potentiellement être propriétaires à la fin mais qui souhaitent mieux gérer leur budget. En effet, les mensualités de la location sont généralement moins élevées que le remboursement d’un crédit bancaire et vous finissez par devenir propriétaire du véhicule de votre choix. 

Dans les deux contrats il faut se méfier du piège du kilométrage. En effet, lors de la souscription au contrat vous devrez définir le kilométrage annuel du véhicule. Un exercice de précision ! En effet, prévoir un kilométrage trop élevé pourrait conduire à un chiffrage mensuel des loyers trop important par rapport à votre usage réel en fin de course vous faisant donc perdre de l’argent. Un kilométrage prévisionnel trop bas entraînera lui aussi des frais supplémentaires en cas de dépassement. Il faudra compter en moyenne 15 centimes par kilomètre additionnel effectué.

Si vous souscrivez à un contrat en LLD, ou que vous ne souhaitez pas mettre à exécution votre option d’achat en LOA, il faudra penser aux frais de remise en état du véhicule. 

Si certaines dégradations sont acceptées comme le vieillissement du véhicule, d’autres réparations peuvent être à la charge du locataire. Il faut donc prendre soin de votre véhicule de location en LOA si vous ne souhaitez pas conserver votre véhicule, mais surtout en LLD. En France, les frais de remise en état s’élèvent à 789 euros en moyenne. 

Quelles sont les conditions nécessaires pour souscrire à un contrat LOA / LLD ? 

Afin de souscrire à un prêt de véhicule, avec ou sans option d’achat, vous devez remplir plusieurs critères. 

  • Avoir des revenus réguliers et suffisants. Les loyers ne doivent pas s’élever à plus d’un tiers de vos revenus. 
  • Ne pas être inscrit sur le fichier FICP (interdit bancaire) 

Un organisme peut refuser de vous louer un véhicule s’il considère votre dossier comme insuffisant. Certains prêteurs acceptent les dossiers avec garant. Vous pouvez également souscrire à un contrat de location grâce à un apport personnel. En versant une large somme avant le début de la location, les loyers seront ensuite moins élevés.  

Si votre demande de prêt est acceptée, vous devrez fournir au professionnel : 

  • Une copie de la pièce d’identité 
  • Un RIB
  • Un justificatif de domicile de moins de 3 mois 
  • Vos 3 derniers bulletins de salaire 
  • Votre dernier avis d’imposition 

Il faut également savoir qu’un contrat de leasing, en LOA ou LLD, est assimilé à un crédit. La signature du contrat vous engage aux paiements des loyers pour la durée convenue. 

Acheter un véhicule comptant ou à crédit avec Carventura

Si finalement vous ne souhaitez pas vous orienter vers la LOA ou la LLD, alors, il vous reste toujours l’option d’acheter votre véhicule. L’avantage est que vous en êtes alors pleinement propriétaire et que vous serez moins stressé(e) sur le kilométrage ou les éventuelles détériorations qui peuvent vite faire monter la note à la fin et vous donner des sueurs froides. Regardez sur notre site les annonces de voitures d’occasion pour trouver la perle rare ! Sachez aussi que vous pouvez faire un achat à crédit grâce à nos solutions de financement auto.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *