Budget auto : Faut-il acheter un SUV ? Quels coûts sont à prévoir ?

Représentant plus de 26% des ventes de véhicules neufs, le SUV est dorénavant entré dans les mœurs. Que ce soit pour appréhender le danger, avoir un véhicule modulable et spacieux similaire au monospace ou bien pour son look baroudeur, avant d’investir dans un SUV vous vous interrogez sur son coût réel et cherchez à faire la bonne affaire. Aujourd’hui Carventura vous donne quelques conseils.

Le coût fixe d’un SUV.

Du fait de son croisement entre le 4×4 et le monospace lui permettant un confort de route, le SUV reste un véhicule plus cher qu’une citadine. Par contre, ce type de véhicule est tout de même accessible à la fois sur le marché du neuf comme de l’occasion. De ce fait, on peut par exemple retrouver des véhicules neufs à moins de 15000€ comme le Dacia Duster.

A noter que le prix d’un SUV dépend de plusieurs facteurs dont le carburant choisi (l’essence étant moins cher à l’achat) et les options du véhicule (GPS, sièges, couleurs de la voiture, etc.).

Les frais à prévoir avec un SUV.

Comme pour toute voiture, le SUV ne déroge pas à la règle : des frais seront à prévoir en ce qui concerne l’entretien du véhicule, le carburant, l’assurance, etc. Il est donc nécessaire d’anticiper ces coûts supplémentaires.

  • L’entretien du véhicule.

Côté entretien, un SUV n’a rien à envier à un autre véhicule ou presque. En effet, la voiture est souvent créée sur une base mécanique existante et donc demandera la même attention qu’une berline (à titre d’information, un Peugeot 3008 tire ses organes mécaniques du 308 et de la Citroën C4 Picasso. Du côté de la marque au losange, une Renault Captur repose sur une Clio). Cependant, il est important de noter que vous devrez débourser quelques euros de plus en pneus par exemple. Pas d’inquiétude, c’est tout à fait normal. En optant pour un SUV, vous pouvez vous retrouver avec des jantes de 17 voire 18 pouces alors qu’en monospace vous auriez pu avoir des 16 pouces.

  • Essence ou Diesel ?

Les coûts liés au carburant restent pour un véhicule thermique une histoire d’utilisation. Si vous conduisez beaucoup, sur de long trajet, orientez vous vers le diesel. Au contraire, si vous effectuez environ 15000km par an, il sera plus judicieux de vous orienter vers un SUV essence. Effectivement l’essence peut être plus cher à la pompe mais vous permettra néanmoins de faire des économies sur le long terme (notamment quant au fait qu’un moteur essence demande moins d’entretien).

A noter : le véhicule électrique n’arrivant qu’en 2018 sur le marché des SUV, si vous effectuez uniquement de la conduite urbaine, vous pouvez déjà vous orienter vers un véhicule hybride. Ce dernier répondra à vos besoins en termes de consommation et réduction des coûts.

Niveau consommation, pour un SUV thermique, comptez une différence d’environ +0,3 à +0,5 l/100 km vis-à-vis d’une citadine.

La dévaluation du SUV : le passage obligatoire.

Que vous choisissiez un 5 ou 7 places, tout comme n’importe quel véhicule, le SUV subira une décote d’environ 25% la première année puis généralement de 10% les deux années suivantes. Bien entendu, en achetant d’occasion vous baisserez votre investissement et subirez une décote moins importante.

Vous vous êtes décidé à acheter un SUV d’occasion, mais vous ne savez pas lequel ?

De nombreux SUV font leur entrée sur le marché de l’occasion mais si vous vous interrogez sur « quel est le SUV le plus fiable ? », sachez que le magazine Britannique Auto Express publie chaque année son palmarès des véhicules d’occasion les plus fiables. Outre le prix que vous êtes prêt à mettre dans votre nouveau SUV, cette liste peut vous aider dans votre choix. Parmi ceux-ci, on retrouve sur le marché de l’occasion en 2017 le Citroën C4 Cactus, la Peugeot 2008 et 3008 (de 2009 à 2016) et la Renault Captur (2013 à 2016) 4 véhicules que Carventura vous conseille.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *