Brancher sa voiture électrique : tout savoir sur les prises et bornes de recharge

Vous pensez vous orienter vers l’achat d’un véhicule électrique (voir les aides) ou hybride ? Cela peut être une bonne idée pour arrêter de perdre du temps à la pompe et faire des économies ! Mais au fait, comment ça marche la recharge d’une voiture électrique ? Quelles sont les prises existantes ? Où brancher votre voiture électrique ? On vous en dit plus !

Où brancher ma voiture électrique ? Sur quelles prises ?

Sachez qu’il existe 4 types de prises sur lesquelles brancher votre véhicule électrique/hybride, et même 5 si vous roulez en 100% électrique ! 

Passons les en revue, de la plus lente à la plus rapide en temps de chargement.

La prise domestique

La prise domestique correspond à celle que vous avez chez vous pour brancher l’ensemble de vos appareils électriques. Il faut impérativement qu’elle soit reliée à la terre pour que le chargement se fasse. La puissance délivrée est plutôt faible (2,4 kW) et va impacter le temps de chargement de votre batterie qui prendra plusieurs heures pour être à fond (environ 15 km d’autonomie par heure de charge à puissance maximale). 

Avant de choisir cette solution, faites vérifier votre installation électrique par un professionnel pour éviter tout risque de surchauffe. Évitez également d’utiliser une rallonge. 

La prise renforcée

La prise renforcée délivre une puissance lors de la charge allant juqu’à 3,2 kW. En revanche, elle nécessite une installation spéciale, à faire par un électricien, et un câble de recharge compatible. La plus connue est la Green-up dont le coût (hors installation) tourne autour de 120 euros. 

La recharge des voitures électriques pour les nuls

La wallbox

La wallbox est une borne spéciale qui permet de recharger encore plus vite grâce à une puissance capable d’atteindre 22 kW (jusqu’à 150 km d’autonomie par heure de charge). 

Chargeurs de voiture électrique | Wallbox

L’achat d’une wallbox coûte entre 500 et 1200 euros, hors frais d’installation par un électricien. Il existe une aide à l’installation d’une borne de recharge pour les particuliers sous la forme d’un crédit d’impôt.

Avant de vous tourner vers une wallbox, vérifiez que votre réseau électrique est bien compatible et contactez votre fournisseur d’énergie pour vous assurer que la puissance souscrite est suffisamment élevée. 

Côté véhicule, il faut aussi vérifier la puissance maximale possible en courant alternatif (AC). Cela tourne généralement autour de 7 kW mais il y a de grandes disparités selon les modèles (Renault Zoé : 22 kW, Peugeot e-208 : 7 ou 11 kW, Tesla model X (hors superchargers Tesla) : 16,5 kW…). Un point important auquel prêter attention pour éviter un investissement potentiellement inutile.

🏢 Si vous habitez en copropriété, renseignez-vous aussi en amont auprès de votre syndic qui aura 6 mois pour approuver ou s’opposer aux travaux. 

Les bornes de recharge publiques

Les bornes de recharge publiques se situent principalement le long des autoroutes et sont accessibles à l’aide d’une carte ou d’un abonnement spécial (Chargemap pass, New Motion, KiWhipass…). 

Elles permettent de délivrer une puissance atteignant jusqu’à 43 kW pour une charge plus rapide qu’une wallbox : environ 200 km en 1h de charge, fonction de votre batterie et de la puissance délivrée, grâce à un courant continu “DC” (VS alternatif “AC” pour les autres modes de charge). 

Les limites de la recharge d'une voiture électrique en lieu public

👉 Sur les bornes très fréquentées, pensez à indiquer la fin de l’heure de charge pour que les autres utilisateurs sachent quand venir se brancher à leur tour. 

Les bornes de recharge rapide

Il existe plusieurs réseaux de recharge beaucoup plus rapides que ceux cités précédemment. Seuls les véhicules 100% électriques y sont éligibles.

Sur ces bornes, vous pouvez récupérer plusieurs centaines de kilomètres d’autonomie en seulement 30 minutes

Parmi les réseaux existants, on peut citer ceux de Izivia et Ionity en France. 

Tesla, lui, a développé son propre réseau de Superchargeurs avec plus de 20 000 bornes dans le monde, accessibles exclusivement aux détenteurs d’une Tesla. Aucun badge n’est nécessaire car les voitures sont automatiquement reconnues !

📱 Téléchargez cette application mobile (uniquement sur l’AppStore) pour trouver facilement les bornes Tesla et Ionity. En un coup d’œil, vous visualisez les stations à proximité, la distance qui vous en sépare et les services offerts à côté (toilettes, restaurant…).

👉 Rendez-vous ici pour simuler le temps de charge de votre voiture en fonction des prises.

👉 Borne électrique : le top 3 pour brancher sa voiture dans Paris ?

Tableau récapitulatif

Pour vous aider, voici un tableau récapitulatif.
Attention, le nombre de km “récupérés” en 1 h de charge et les temps de charge indiqués dépendent grandement de votre véhicule, de sa batterie (puissance max qu’elle peut recevoir), du câble utilisé… Ces données sont d’ordre général.

Système de chargePuissance délivrée maxNombre de km récupérés en 1h de charge (estimation)Temps de charge complet (estimation)
Prise domestique2,4 kW15 km en 1 heure23 heures
Prise renforcée3,2 kW20 km en 1 heure16 heures
Wallbox22 kW150 km en 1 heure8 heures
Borne de recharge publique43 kW200 km en 1 heure1h30
Borne de recharge rapide250 kW (superchargeur Tesla V3) à 350 kW pour Ionity400 km en 1 heure45 minutes

Brancher la prise côté voiture : CCS, CHAdeMO… qu’est-ce que c’est ?

Si vous faites une recherche pour trouver une borne de recharge, vous verrez sûrement des sigles comme CCS ou CHAdeMO.

Pas de panique, il s’agit simplement de deux normes différentes pour la prise qui viendra se brancher sur votre voiture. Si vous n’êtes pas à domicile, vous utiliserez en effet le câble de la borne et non celui fourni avec votre véhicule.

  • CCS signifie Combined Charging Systems. C’est le système de recharge européen pour les véhicules électriques de type 2. Vous le trouverez également sous le nom de Combo 2.
  • CHAdeMo est le système équivalent japonais pour les véhicules de type 1. Selon la page Wikipédia dédiée “Le nom est dérivé de la phrase japonaise “O cha demo ikaga desuka”, qui signifie “Que diriez-vous d’une tasse de thé?”, en allusion au court laps de temps nécessaire pour recharger une voiture.” En France, vous trouverez peu de bornes équipées de cette prise.

Une bonne recharge passe par une bonne batterie !

La batterie est un élément central qui va grandement jouer sur l’autonomie de votre véhicule électrique ou hybride. Son coût peut représenter jusqu’à 40 % du prix d’achat neuf. La durée de vie d’une batterie dépend du modèle du véhicule, de sa fréquence d’utilisation mais surtout du nombre de cycles de charge / décharge. La longévité de la batterie est estimée à environ 20 ans ou 1 000 à 1 500 cycles de recharge (soit 200 000 à 500 000 km environ, selon l’utilisation de la voiture).

L’entretien, bien que plus limité, est donc nécessaire pour assurer la durée de vie de la batterie. La révision est recommandée tous les 30 000 km (VS 15 000 à 20 000 km pour une voiture thermique, essence ou diesel). 

Sachez que la batterie peut aussi être louée (jusqu’à 150 € / mois) ce qui permet de diminuer la facture d’achat mais aussi d’être plus serein(e) en cas de perte de capacité de la batterie trop importante puisqu’elle sera alors simplement remplacée. 

Acheter un véhicule électrique d’occasion sur Carventura.com

Malgré le développement plutôt récent des électriques en France, il y a déjà des voitures électriques d’occasion disponibles à la vente sur Carventura.com (Tesla, DS, Peugeot…). 

Profitez-en, elles ont toutes été vérifiées en amont par un professionnel indépendant de l’automobile et sont garanties minimum 6 mois. Si vous avez des questions, nos coachs auto sont là pour vous au 09 72 50 10 50 (appel non surtaxé). 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *