2021 : cette voiture que vous ne conduirez jamais

Vous connaissez Dyson ? Vous connaissez surement quelqu’un qui a acheté l’aspirateur, la climatisation Dyson ou bien le sèche-cheveux de la marque ? Aujourd’hui Carventura vous présente le projet un peu fou de la marque : sa voiture électrique N526.

Pourquoi Dyson s’est lancé dans l’automobile ?

À l’origine Dyson est le spécialiste de l’aspirateur. La marque s’oriente de plus en plus vers l’électroménager et principalement l’amélioration du quotidien grâce à la puissance, à l’électricité tout en mettant en avant le bien-être, le vivre mieux. C’est donc en toute logique que Dyson a développé l’idée d’une voiture électrique…

D’ailleurs, en 1990, James Dyson avait déjà évoqué la création d’un pot d’échappement pour moteurs diesel. « En 1988, j’ai lu un rapport de l’Institut National Américain pour la sécurité et la santé au travail, reliant les émissions des véhicules diesel à des décès prématurés de rats et souris de laboratoire. En mars 1990, une petite équipe d’ingénieurs Dyson a commencé à développer des filtres cycloniques pouvant être fixés sur les pots d’échappement afin de retenir les particules nocives. » avait évoqué le fondateur de la marque. 

James Dyson devant le prototype N526, Source : The Sunday Times Magazine

La Dyson N526

Cette voiture Dyson, dont le nom n’est pas encore connu, était surnommée N526 en interne. Il s’agissait d’un SUV qui devait être commercialisé dès 2021. Le SUV était conçu en 100% électrique avec une autonomie de 965 kilomètres qui pouvait accueillir jusqu’à 7 adultes. Seulement voilà, annoncé en mai 2020, le projet a été abandonné par James Dyson après avoir dépensé plus de 529 millions d’euros. Pourquoi ? Tout simplement parce que financièrement le projet n’était pas viable. Il aurait fallut payer environ 170 000€ pour pouvoir posséder la Dyson N526.. Une somme qui est, pour exemple, bien au delà de celle d’une Tesla qui, en entrée de gamme est à 48 600€ pour le Model 3.

« nous ne pouvons tout simplement plus trouver le moyen de le rendre commercialement viable » James Dyson

À propos de la Dyson N526 : 

Parce que même si le projet est suspendu et qu’il reverra peut-être le jour si l’enseigne arrive à minimiser les coûts de production, voici les détails de ce projet ambitieux : 

  • Projet initié en 2017 et terminé en octobre 2019
  • Autonomie : environ 965 kilomètres
  • Moteurs : 2 moteurs électriques
  • Puissance : 536 chevaux
  • Dimension : 5 mètres de long sur 2 mètres de large et 1,7 mètre de haut. 

Et vous, si son prix était accessible, auriez-vous acheté une voiture construite par un vendeur d’aspirateur ? On vous lit ! 😉

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *